Répertoire pour chorales

Folk, musiques du monde et chant choral

Dans ce nouvel article, nous allons évoquer la rencontre entre folk / musiques du monde et chant choral. Tout d’abord, il nous faudra aborder la distinction entre folk et musiques du monde. En effet, ces deux appellations sont assez souvent associées et/ou confondues. Pourtant, elles peuvent prendre des significations différentes. Ensuite, nous allons voir comment la musique traditionnelle et le chant choral sont souvent liés depuis leur origine. Enfin, nous allons lister quelques exemples de ces musiques arrangées pour le répertoire du chant choral.

Deep Blue Sea (traditionnel americain)

“Deep Blue Sea” est un traditionnel folk americain. D’origine inconnue, cette ballade pourrait être une vieille chanson de marin anglaise qui a voyagé au-delà des mers. Elle évoque avec beaucoup de nostalgie la disparition de ce Willy dans la grande et profonde mer bleue. Comme beaucoup de chansons traditionnelles, « Deep Blue Sea » utilise des formes de répétitions. C’est en 1955 que Pete Seeger (1919-2014) l’a de nouveau popularisée en l’inscrivant dans son répertoire.

The Drunken Sailor – What shall we do (traditionnel irlandais)

“The Drunken Sailor” est un traditionnel folk irlandais en langue anglaise. Sans doute, est-ce la chanson la plus connue et la plus représentative des chansons à virer en langue anglaise ? Une chanson à virer est une chanson de marin pour rythmer et encourager le mouvement lors de la levée de l’ancre à l’aide du cabestan. « Que peut-on faire avec un marin ivre » ? Comme il s’agissait de lever l’ancre au départ, il était courant que des marins soient encore relativement imbibés d’alcool au moment de monter sur le navire et de participer à l’appareillage. Sujet de moquerie et d’encouragement tout à la fois, ce chant s’interprète plus ou moins rapidement en fonction du rythme que l’on veut donner.

Vox Chori